Systèmes d'automatisme Came pour le pavillon du nouveau premier étage de la Tour Eiffel | CAME
Êtes-vous un professionnel de l'automatisation, un designer ou un créateur?

Ici vous pouvez trouver un certain nombre d'outils utiles pour votre profession . L'enregistrement est très facile: remplissez le formulaire avec votre données et vous aurez l’accès à des contenus exclusifs !

Pas encore inscrit ?
Inscris-toi !
Login
Insérez vos informations de connexion

Nuovelles

Systèmes d'automatisme Came pour le pavillon du nouveau premier étage de la Tour Eiffel

La porte d'accès au pavillon Ferrié, à la forme originale en papillon, est gérée par le système domotique Came qui, grâce à un panneau électronique y étant relié, contrôle les moteurs Came installés sur la partie supérieure de la porte

 

Came S.p.A. - groupe mondialement reconnu dans le secteur de l'immotique et de la domotique - a réalisé le système d'automatisme de la porte d'accès au pavillon Ferrié de la tour Eiffel à Paris, situé au premier étage de l'édifice. Le nouveau premier étage, inauguré au mois d'octobre 2014, a été soumis pendant presque deux ans à une intervention de restyling.

LE DÉFI
Les pavillons et la décoration du premier étage de la tour Eiffel étaient désormais vétustes et la société de gestion du monument, appartenant à la Ville de Paris, a confié aux architectes Moatti-Rivière le projet de conception et d'exécution du nouveau premier étage, qui prévoyait l'intégration d'un plancher spectaculaire en verre à 57 mètres de hauteur, la construction de structures écologiques et un nouveau parcours d'exposition accessible également aux personnes handicapées.
Le pavillon Ferrié a donc été entièrement démoli et remplacé par une toute nouvelle construction qui s'entremêle aux courbures des pylônes grâce à une structure en verre et acier. Une porte d'accès au pavillon, à la forme originale en papillon, s'ouvre sur les parois obliques en verre.
Il était donc nécessaire d'automatiser la porte en forme de papillon, soumise à des cycles d'ouverture intensifs, en la reliant à un système domotique pour l'actionnement des vantaux de presque 700 kg chacun, comme prévu par le projet de l'architecte Alain Moatti, responsable de la requalification.

LA SOLUTION
Le groupe Came a été contacté par la société HEFI - chargée de l'exécution des vitrages courbes du premier étage - pour réaliser le système d'automatisme de la porte d'accès au pavillon Ferrié, où se trouvent une zone dédiée à la restauration, un magasin de souvenirs, une salle de projection et des toilettes.

La société de Trévise a relevé et gagné le défi en développant un système sur mesure pour automatiser les 2 portes en papillon, selon les contraintes du site et, notamment, de l'ouverture exclusive sur parois avec une inclinaison de 17%.

Développement des produits et phase d'essai
En 2012, Came a formé une équipe pour l'élaboration de l'étude de faisabilité du développement d'un système en mesure d'automatiser la porte. Cette étude, qui a duré 6 mois, a requis un développement personnalisé, notamment en ce qui concerne la commande inversée des moteurs sur les deux ailes.
Came a participé à l'étude de la motorisation. Les 2 ailes de l'entrée en papillon ont été à la fin dotées de moteurs FROG+ sur la partie supérieure de la porte, installés en direction opposée l'un par rapport à l'autre.

L'année 2013 a été consacrée aux essais requis par le CSTB - Centre Scientifique et Technique pour le secteur des Constructions, de la démonstration du fonctionnement à l'entretien de l'installation d'essai et aux mesures liées à l'alimentation.

Plus de 900 000 cycles d'ouverture et de fermeture ont été exécutés après l'installation des moteurs.

Phase d'installation
En 2014, Came a mené une dernière étude d'évaluation des risques pour la porte en papillon du pavillon Ferrié avant de procéder à l'installation finale sur place du panneau de contrôle et du système de commande des portes, à la pose des câbles et au montage des moteurs et des composants de l'installation.

Chaque porte fonctionne de façon autonome et les moteurs FROG+ sont contrôlés par un terminal connecté au système domotique Came. L'automatisme est en effet doté de l'armoire de commande ZM3EP nouvelle génération, qui garantit de hautes performances de gestion même sur des portes de grandes dimensions. Outres les traditionnelles fonctions de sécurité et de commande, la nouvelle électronique de ZM3EP permet un contrôle total du système par le biais de fonctionnalités évoluées : de l'autodiagnostic des dispositifs de sécurité au contrôle de la course par Encodeur, de l'afficheur qui simplifie la programmation et la visualisation de toutes les fonctions à la mémorisation de radiocommandes au moyen de codes différents.
Le système domotique Came implique une gestion évoluée et une coordination totale des installations présentes dans l'appartement : les composants et les dispositifs de commande communiquent parfaitement entre eux en élaborant des données et en s'échangeant des informations qui permettent l'activation des fonctionnalités ainsi qu'un dialogue harmonieux et global entre les différentes technologies.
La commande des portes est également confiée à la technologie laser des photocellules périmétriques qui font fonction de boutons virtuels lorsque l'on y approche la main.

Partager